Des aides qui financent jusqu’à 100% de vos travaux de rénovation énergétique.

COMMENT ÇA MARCHE ?

MaPrimeRénov' 2022

MaPrimeRénov’ est une aide financière accordée aux propriétaires pour prendre en charge une partie de leurs travaux de rénovation énergétique. MaPrimeRénov’ a été mise en place le 1er janvier 2020 et est versée par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah).

Ce dispositif correspond à la fusion du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Ecologique), aujourd’hui disparu, et de la prime Habiter Mieux Agilité (l’une des nombreuses aides de l’Anah).

MaPrimeRénov' : quels travaux ?

MaPrimeRénov’ permet de financer divers travaux de rénovation énergétique tels que le chauffage et l’isolation, mais également votre audit énergétique.

MaPrimeRénov’ est éligible aux travaux d’isolation des combles aménagés, des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur) et d’une toiture-terrasse ;

la prime convient en cas de remplacement de votre système de chauffage par un équipement plus performant, récent et écologique. Il peut s’agir de la pose d’une chaudière gaz à condensation, d’une chaudière à bûches ou à granulés ou encore d’une pompe à chaleur air/eau ou géothermique ;

MaPrimeRénov’ est également éligible si vous souhaitez installer un chauffage d’appoint performant et écologique tel qu’un poêle à bûches ou à granulés

 vous pouvez opter pour un chauffe-eau thermodynamique ou un système solaire combiné ;

L’audit énergétique vous permet de connaître les performances de votre maison, et de prioriser les travaux à réaliser. Pour vous aider à le financer, vous pouvez miser sur MaPrimeRénov’. Découvrez comment vous y prendre et le montant de subvention que vous pouvez obtenir.

Le chèque énergie

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide de l’Etat octroyée aux ménages de faible revenu pour leur permettre de payer leurs factures d’énergie et de financer leurs travaux de rénovation énergétique.

  • Factures d’énergie : gaz, électricité, bois, fioul ou tout autre combustible destiné au chauffage ou à la production d’eau chaude sanitaire ;
     
  • Travaux d’amélioration des performances énergétiques du logement : travaux d’isolation, installation d’un équipement de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire ou de ventilation, et même audit énergétique. Ces travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan RGE (consulter ici la liste complète des travaux éligibles).

Êtes-vous éligible à la TVA réduite ?

Oui. La TVA à taux réduit s'adresse à tous les particuliers qui réalisent des travaux de rénovation énergétique, sans condition de revenu. Par ailleurs, vous en bénéficiez que vous soyez propriétaire, locataire ou simple occupant du logement.

TVA à taux réduit

Qu'est-ce que la TVA à taux réduit ?

La TVA, habituellement à 20%, peut s’abaisser à 5,5% pour certains travaux de rénovation énergétique. Découvrez lesquels et comment en bénéficier facilement !

Pour bénéficier de la TVA à taux réduit, il vous suffit de remplir une attestation Cerfa et de la remettre à votre artisan avant qu’il ne vous facture vos travaux. Ce document atteste de votre respect des conditions d’éligibilité et permet à l’artisan de facturer vos travaux en conséquence.

MaPrimeRénov’ est éligible aux travaux d’isolation des combles aménagés, des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur) et d’une toiture-terrasse ;

la prime convient en cas de remplacement de votre système de chauffage par un équipement plus performant, récent et écologique. Il peut s’agir de la pose d’une chaudière gaz à condensation, d’une chaudière à bûches ou à granulés ou encore d’une pompe à chaleur air/eau ou géothermique ;

 il s’agit des travaux indissociablement liés à votre rénovation énergétique (déplacement d’un radiateur ou pose d’un nouveau radiateur, par exemple). Attention : ils doivent absolument être facturés dans les trois mois qui suivent la date des travaux initiaux

l'éco-prêt à taux zéro

Qu'est-ce que l'éco-prêt à taux zéro ?

Les travaux de rénovation énergétique d’un logement sont souvent coûteux. Il n’est donc pas rare que les ménages contractent un prêt bancaire : une banque avance une somme d’argent que le foyer doit rembourser sous un certain délai.

À cette somme, vous devez ajouter un pourcentage variable, correspondant à un montant à verser à votre banque chaque mois : il s’agit des intérêts, et leur taux élevé peut dissuader certaines personnes de contracter un prêt.

En fonction de la nature des travaux, l’éco-prêt à taux zéro peut s’élever à  50 000€ (éco-prêt complémentaire compris) pour un remboursement de prêt d’une durée maximale de 20 ans.

Êtes-vous éligible à l'éco-PTZ ?

L’éco-prêt à taux zéro est accessible sans condition de revenu mais demande de réunir quelques conditions :

  • être propriétaire (occupant ou bailleur) d’un logement achevé depuis plus de deux ans au moment de la date de début des travaux ;
  • les travaux doivent concerner une résidence principale mais celle-ci peut être une maison individuelle ou un appartement ;
  • les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement)

En fonction de la nature des travaux, l’éco-prêt à taux zéro peut s'élever à 50 000€ (éco-prêt complémentaire compris) pour un remboursement de prêt d'une durée maximale de 20 ans.